Diapo_1.jpg

Comprendre les interactions des plantes avec leur environnement pour répondre aux enjeux de l’agriculture de demain

Le LIPME est un laboratoire de recherche multidisciplinaire qui utilise des technologies de pointe pour étudier comment les plantes s'adaptent à leur environnement biotique et abiotique. 


Le LIPME offre un environnement stimulant pour les étudiants et les jeunes chercheurs. En explorant des questions de recherche fondamentale, nous ouvrons des pistes pour une agriculture plus durable.


Nos objets de recherche vont des organismes modèles aux environnements agricoles et naturels réels étudiés à l’échelle de l’individu jusqu’aux communautés.

LGodiard mildiou tournesol.JPG

RECHERCHES

Les recherches développées depuis sa création dans le Laboratoire des Interactions Plantes‐Microbes Environnement concernent principalement l’étude de la réponse des plantes à leur environnement, et plus particulièrement des interactions symbiotiques et pathogènes, avec des études concertées des partenaires microbiens et végétaux. Ces études nous permettent d'aborder des questions biologiques centrales, relatives aux déterminants du pouvoir pathogène et symbiotique, aux mécanismes infectieux, aux processus de signalisation inter- et intra-organismes, aux programmes de développement, au contrôle de l'expression génique ou enfin aux mécanismes d'adaptation métabolique.

Xanthomonas-campestris_MCAuriac_web.png

RESEAUX

PLATEFORME ET SERVICES

PLATEFORMES

SERVICES

OPPORTUNITES ET FORMATIONS

Formation Doctorale

Les étudiants qui réalisent une thèse au LIPM sont rattachés à l'école doctorale SEVAB (Sciences Ecologiques, Vétérinaires, Agronomiques et Bioingénieries) quelle que soit leur source de financement (allocations ministérielles, financement INRA, CNRS ou région, bourse CIFRE...).

Une charte de thèse définit les engagements de l'étudiant et du laboratoire. Ainsi l'étudiant est encadré par un comité de thèse en plus de son(ses) directeur(s) de thèse, suit plusieurs modules de formation, doit valider un niveau d'anglais minium, participe à des journée thématique de l'école doctorale ainsi qu'à au moins un congrès international au cours de sa thèse.

SEVAB regroupe 23 unités et se divise en 6 axes. Le LIPM participe à l'axe 5: Interactions plantes - microorganismes. Les sujets de thèses proposés par les équipes du LIPM, ouverts au concours de l’école doctorale (allocations ministérielles) ou avec un financement dédié peuvent être consultés sur le site de l'école doctorale (voir l'onglet: offres de thèses).

Les équipes peuvent aussi accueillir des étudiants provenant d'Écoles Normales Supérieures.

Formation de 2ème cycle et Ingénieur

 Le Laboratoire accueille chaque année un nombre important de stagiaires (2 à 6 mois de stage) provenant de différentes universités et écoles : en particulier dans le cadre des formation Master Recherche du parcours Microbiologie Agro Bio Sciences (MABS) de l'Université Paul Sabatier - essentiellement issus des filières "Biosciences Végétales" et "Microbiologie" - mais aussi des filières professionnalisées de l'Université Paul Sabatier, de l'Institut National des Sciences Appliquées (INSA), ou encore de l'Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie (ENSAT).

ANNUAIRE

DTS_MICRO_007.jpg