tournesol_dia4.jpg

CRBT

Centre de Ressources Biologiques

du Tournesol

 

UN CRB C’EST QUOI ?

  •  Un réservoir génétique pour la recherche et la sélection variétale ;

  • Une collection de matériel génétique composée de ressources patrimoniales et scientifiques.

L’INRAE gère ou co-gère 15 centres de ressources biologiques végétales (CRB).

ÇA SERT À QUOI ?
• À maintenir la biodiversité ;
• À améliorer les variétés pour la résistance aux maladies et l’adaptation au changement climatique.
Ces ressources constituent les « réservoirs » de demain. Elles sont vivantes et diverses, ce qui nécessite la mise en place de pratiques et de règles strictes de suivi pour leur maintien et leur distribution.

LA COLLECTION TOURNESOL EN CHIFFRES
Les accessions du CRB Tournesol sont collectées ou créées par l’Inra depuis 1960.

RESSOURCES GÉNÉTIQUES PATRIMONIALES POUR L’AGRICULTURE ET LA RECHERCHE :
2 313 lignées cultivées
403 populations anciennes de type cultivées
537 écotypes sauvages apparentés, du genre Helianthus

RESSOURCES GÉNÉTIQUES SCIENTIFIQUES POUR LA RECHERCHE :
2 800 lignées

RÉSEAU NATIONAL ET INTERNATIONAL
Une collection nationale sera à terme versée au Traité International sur les Ressources Phytogénétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).
Une collection de réseau est constituée de 1 900 accessions jugées prioritaires, dans le cadre d’un partenariat public-privé (réseau HELIANTHUS).
Le CRB Tournesol assure la diffusion des ressources génétiques, sous réserve des disponibilités en graines et des aspects réglementaires.

MAINTIEN ET CONSERVATION DES RESSOURCES GÉNÉTIQUES
Les collections sont conservées sous forme de graines en chambre froide, à température (+ 4°C) et humidité relative (30%) constantes.
Une réplique de sécurité de la collection patrimoniale est maintenue à -20°C.
Chaque échantillon est identifié par un code-barre unique, associé aux données passeport et de caractérisation.

Contact: crb.tournesol-toulouse@inrae.fr

Marie-Claude Boniface : Coordinatrice

Camille Tapy : Conservatrice

 

Liens :​
 

logo_florilege.png

Actualités & liens

 
 

PUBLICATIONS

La collaboration des trois principaux Centres de Ressources Génétiques du tournesol (France, États-Unis et Serbie), avec la contribution de sept autres pays, a permis la publication de cet article de synthèse sur le maintien et l’utilisation des accessions sauvages et cultivées de tournesol. Le potentiel de toutes ces ressources génétiques a été intégré afin de répondre aux risques liés aux changements climatiques de notre futur ainsi qu’aux éventuelles mutations de pathogènes. Cette publication a vu le jour grâce à l’expertise et l’appui de Félicity Vear qui a su centraliser et harmoniser la diversité de ces collections mondiales.

Photo © by Léguistin, INRAE

Terzić S, Boniface M-C, Marek L, et al. 2020. Gene banks for wild and cultivated sunflower genetic resources. OCL 27: 9.
https://doi.org/10.1051/ocl/2020004

Résumé : L’amélioration moderne du tournesol (Helianthus annuus L.) a débuté il y a un siècle, diversifiant et augmentant le nombre des formes cultivées du tournesol. De plus, des collectes de tournesols sauvages et d’espèces du genre Helianthus ont lieu depuis 50 ans en Amérique du Nord d’où ils sont tous originaires. Ainsi, des collections de tournesols cultivés et sauvages sont conservées par des centres de ressources génétiques dans de nombreux pays où le tournesol est une culture importante. Chacun d’eux présente des spécificités par rapport aux ressources génétiques maintenues, en fonction des programmes de recherche ou de sélection variétale locales. Le matériel génétique cultivé comprend des écotypes, des populations et des lignées tandis que les accessions sauvages correspondent eux écotypes d’Helianthus annuus sauvages et des 52 autres espèces apparentées du genre Helianthus. Les activités de trois centres de ressources génétiques des États-Unis, de la France et de la Serbie sont décrites en détail, complétées par des données provenant des centres de sept autres pays. L’historique de l’utilisation des ressources génétiques et les perspectives futures pour l’adaptation des variétés à l’environnement sont discutés ainsi que leur caractérisation au niveau génomique et phénotypique.


https://hal.inrae.fr/hal-03053994/document